Fonctionnement des biopiles

Fonctionnement des biopiles

Des universitaires slovaques ont mené des travaux pour générer du courant électrique à partir de bactéries et d’enzymes et du métabolisme qu’elles génèrent notamment dans le retraitement des déchets. Ces nouvelles piles à biocombustible qu’on pourrait désormais appeler biopile – même si le terme n’existe pas encore – fonctionne sur le même principe que les batteries classiques avec une cathode et une anode. Les composants chimiques et métalliques sont remplacés par des enzymes ou micro-organismes.

fonctionnement biopile

Principe de fonctionnement d'une pile à biocombustible
Crédits : Département de glycobiotechnologie, Institut de Chimie, Académie des sciences slovaque

Les éléments organiques s’oxydent au niveau de l’anode ce qui produit des ions et de l’oxygène. L’oxygène se réduit en eau à la cathode en consommant des ions. En reliant, la cathode et anode apparaissent des électrons, donc un courant électrique. Pour le moment les courants constatés sont faibles et durent peut de temps mais néanmoins l’énergie contenue dans la matière est transformée en électricité sans aucune autre intervention ni intermédiaire.

Quel avenir pour les biopiles?

Les développements sont très larges : médicaux avec à terme l’intégration de piles à l’intérieur du corps humain, ils sont aussi environnementaux, notamment dans le retraitement des déchets. Les stations d’épuration deviendront à leur tour de mini-centrales électriques.

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 6831 avis