L'Allemagne veut extraire son propre lithium

Pour mettre fin à sa dépendance vis-à-vis de l'Asie, l'Allemagne réfléchit sérieusement à produire son propre lithium. Le projet envisagé pourrait permettre de produire chaque année 2000 tonnes de ce métal extrêmement prisé par les constructeurs de batteries.


Même si la Chine ne produit que 7 % du lithium mondial, elle investit à tour de bras dans des mines situées à l'étranger, notamment en Australie et au Chili, deux territoires dont les sols sont réputés pour leur richesse en lithium. Une majeure partie de cet or blanc est directement importé en Chine pour soutenir une filière de la voiture électrique en pleine explosion. De son côté, l'Europe reste tributaire de l'empire du Milieu pour ses importations.


Une hégémonie à laquelle certains pays veulent mettre fin, notamment l'Allemagne. Plusieurs sociétés allemandes envisagent ainsi d'extraire le lithium contenu dans les eaux profondes du Rhin, qui pourraient contenir de 200 à 400 mg de lithium par litre.


Pour l'emplacement de la première usine de test, c'est le nom de Karlsruhe qui est évoqué. Située au sud-ouest du pays, cette commune abrite déjà une centrale géothermique. La mise en activité est prévue en 2021 pour une production estimée à 2000 tonnes d'hydroxyde de lithium par an.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 10205 avis