Apollo : première batterie externe au graphène

Apollo : première batterie externe au graphène

On l'attendait avec impatience. La voici : la première batterie externe à utiliser le graphène, en lieu et place du lithium-ion. Une véritable petite révolution nommée Apollo, conçue par le fabricant Elecjet.


De l'avis de nombreux scientifiques, le graphène pourrait prendre la relève d'une technologie lithium-ion qui semble avoir atteint ses limites depuis déjà plusieurs années. Ce matériau, constitué d'atomes de carbones, supplante en effet le lithium-ion sur plusieurs aspects : l'autonomie, la vitesse de charge et la fiabilité.


Après un financement participatif réussi via une campagne Kickstater, Elecjet est le premier constructeur à se lancer dans la mêlée en proposant une batterie externe USB utilisant du graphène. Ce dernier sert plus spécifiquement à enrober les deux électrodes présentes dans la batterie.


Dotée d'une capacité de 6000 mAh, Apollo est capable de se recharger en seulement 20 minutes. À titre de comparaison, il faut entre 3 et 5 heures aux batteries lithium-ion classiques pour refaire le plein.


Le site 01net a récemment pu se procurer ce petit miracle de la technologie. Après les premiers tests, il semblerait que la charge soit un peu plus longue que prévu (de l'ordre de trente minutes), avec un ralentissement de charge assez net à partir de 80 %.


On apprend également que, si la batterie ne chauffe presque pas, on ne peut pas en dire autant du chargeur (ici un USB Type-C de 60 W). Par ailleurs, les journalistes de 01net sont parvenus à recharger complètement leur Galaxy S8, dotée d'une batterie de 3000 mAh, à une seule reprise. Un résultat un peu décevant qui s'explique par une tension interne de 3.7 V.


Selon le fabricant, le modèle commercialisé devrait toutefois être doté d'une capacité de charge plus importante (7000 mAh) et offrir la possibilité d'utiliser un chargeur plus puissant (87 W).

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8071 avis