Menu

Actualités

Bientôt des batteries qui résistent aux températures extrêmes ?

Bientôt des batteries qui résistent aux températures extrêmes ?

Et si c’était bientôt la fin de batteries au lithium qui flanchent face aux températures extrêmes ? Une équipe américaine pourrait bien avoir trouvé la solution !

La plupart des batteries qui alimentent nos appareils électriques, smartphones en tête, n’apprécient guère les températures situées en dessous de 0 et au-delà de 35°C. Un vrai challenge pour les experts qui travaillent depuis de nombreuses années sur des technologies moins sensibles aux écarts de températures.

En observant les structures moléculaires et atomiques des composants constituant les batteries au lithium, une équipe de nano-ingénieurs de l’Université de Californie vient de faire une découverte qui pourrait changer la donne. En utilisant un électrolyte faiblement liant, en lieu et place d’un électrolyte destiné à accélérer la transmission des ions entre les électrodes, les ingénieurs se sont rendu compte qu’il était tout à fait possible de mettre au point des batteries au lithium-ion capable de fonctionner de -40 à -60°C.

Facilitant la captation des ions et leur dépôt sur l’anode, ce qui nécessite moins d’énergie, ces batteries au lithium peuvent subir plusieurs cycles de recharges à des températures très basses, sans faiblir. Un processus qui pourrait également permettre de réduire la dégradation de la batterie, généralement causée par la formation de dendrites.