Un nouveau réactif chimique accroît la durée de vie des piles batteries lithium-ion

Ce n'est pas parce que des alternatives pointent le bout de leurs anodes depuis plusieurs années (batterie au graphène, au sodium, au lithium-metal, qu'il faudrait pour autant enterrer la technologie lithium-ion.


L'institut de recherche en technologie industrielle de Taiwan (ITRI) vient en effet d'annoncer le développement d'un réactif chimique qui aurait pour effet d'augmenter de 70 % la durée de vie des batteries lithium-ion. La technologie, nommée ChemSEI-Linker, serait par ailleurs facile à recycler.


Durant leurs cycles de décharge / charge, les électrodes des batteries ont tendance à se couvrir d'une couche de SEI (Solid Electrolyt-Interface ou interface d'électrolyte solide) qui génère l'apparition de dendrites, responsable des multiples défaillances que connaissent les batteries (qui peuvent aller de la simple perte de performances à l'explosion).


Le ChemSEI-Linker, qui se présente sous la forme d'une fine couche de pâte, inhibe à la fois la formation de la couche de SEI et prévient la destruction de la couche d'oxydation d'aluminium, qui protège les matériaux de la corrosion.


En plus d'accroître la durée de vie des batteries lithium-ion, de réduire considérablement les risques liés à leur dégradation, la nanopâte magique de l'ITRI permet par ailleurs de réduire les coûts de recyclage des batteries. En effet, contrairement aux batteries classiques, les batteries dotées du ChemSEI-Linker ne nécessitent pas le recours à des processus de recyclage physique et métallurgique lourds et coûteux.

Vidéos similaires

Toutes les vidéos

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 7615 avis