Ingestion de pile : un autre drame recensé dans le Pas-de-Calais

Ingestion de pile : un autre drame recensé dans le Pas-de-Calais

Un garçon de deux ans habitant dans le Pas-de-Calais est mort après avoir ingéré la pile bouton au lithium. Ce drame vient une nouvelle fois nous rappeler le danger que peuvent constituer les petites piles pour les jeunes enfants et l'importance de faire preuve de la plus grande vigilance.

Loëvann, 2 ans, est décédé dimanche 23 septembre après avoir ingéré à la fin du mois d'août une pile au lithium présente dans un hand spinner, ces jouets très populaires chez les enfants. Ses parents ne s'étaient rendu compte de l'ingestion de la pile que trois jours après l'accident, alors que le petit garçon avait du mal à respirer. Transféré au centre hospitalier de Lille, il a subit une opération pendant plusieurs heures, sans succès.

Ce drame s'ajoute aux 341 ingestions ou inhalations de piles boutons qui se sont recensées entre juin 2016 et décembre 2017 par les centres antipoison. Selon l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail), ces accidents touchent principalement des enfants âgés de 0 à 5 ans, bien que les deux derniers cas concernent des enfants de 6 et 10 ans qui ont ingéré une pile après avoir mis un hand spinner lumineux dans leur bouche.

Même si le danger lié à l'ingestion des piles boutons est de plus en plus connu par le grand public, le nombre de cas d'ingestions est toujours très important, du fait des nombreux appareils qui en contiennent (jouets, clés de voiture, montres, télécommandes...). Bien que la DGCCRF veille au niveau de sécurité des jouets mis sur le marché, de nombreux jouets bon marché passent à travers les mailles du filet chaque année. D'où l'importance de s'assurer que le compartiment à piles d'un jouet n'est pas accessible à un enfant, de mettre les piles à l'abri pour qu'ils ne puissent pas s'en saisir ou de privilégier des piles vendues dans des emballages très résistants comme ceux proposés par Duracell, par exemple.

En cas d'ingestion, il est essentiel de consulter un médecin dans les plus brefs délais. Si le miel semble avoir démontré une certaine efficacité dans la réduction des risques de lésions, il ne pourrait se substituer à une véritable consultation, suivie d'un retrait rapide de la pile.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8162 avis