Tesla : les infos à retenir du Battery Day

Lors du Battery Day, qui s’est tenu le 22 septembre 2020, le patron de Tesla Elon Musk a annoncé des optimisations destinées à réduire les coûts de fabrication de sa batterie et à proposer une voiture autonome à 25 000 dollars dans quelques années.


Seul sur scène, face à un parterre d’actionnaires, Elon Musk s’est enorgueilli de la belle croissance de sa société, même s’il reconnait que Tesla traverse actuellement l’année la plus difficile de son histoire. Une présentation visant à rassurer les investisseurs, mais aussi quelques annonces attendues.


Après avoir expliqué pourquoi le coût du kWh (kilowatt-heure) stocké ne baissait pas plus vite, Elon Musk a présenté son plan. Loin d’être une nouvelle batterie révolutionnaire, comme certains l’attendaient, le fameux plan du fantasque dirigeant de Tesla tient en une série d’innovations : suppression des languettes servant de points de connexion entre anodes et cathodes (réduction des coûts, meilleur ratio poids/puissance), remplacement du graphite contenu dans l’anode par du silicium (meilleure densité énergétique), cathode déclinée en trois modèles en fonction des modèles de véhicules.


Grâce à ces innovations, Tesla annonce être en capacité de baisser le coût de l’anode à 1,2 dollar/kWh et de produire une batterie dotée de cinq fois plus d’énergie et six fois plus de puissance que celles de la génération précédente, pour un gain d’autonomie de 16%. Mieux automatisé, le processus de fabrication des batteries sera donc moins cher, pour une réduction de 56% du coût/kWh.


Introduite en 2022 et produite en masse à partir de 2025, cette nouvelle batterie devrait déboucher sur un modèle de voiture moins onéreux. Elon Musk le promet : « dans environ trois ans, il y aura une voiture à 25 000 dollars, totalement autonome », soit 10 000 dollars de moins que la Tesla Model 3 qui représente à l’heure actuelle l’entrée de gamme de la marque.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 10512 avis