Le rail britannique investit dans l’hydrogène avec Alstom

Le rail britannique investit dans l’hydrogène avec Alstom

Le gouvernement britannique, qui souhaite mettre fin aux trains à moteur diesel d’ici l’année 2040, commence d’ores et déjà à changer sa flotte de locomotives et de rames pour des modèles plus respectueux de l’environnement.


Représentant environ un tiers des motrices actuellement en service au Royaume-Uni, Eversholt Rail travaille conjointement avec Alstom dans le but de reconditionner une centaine de rames électriques Class 321 en les dotant d’une alimentation utilisant une pile à combustible à hydrogène. L’objectif du projet nommé « Breeze » : utiliser ces trains reconditionnés sur des lignes de banlieue non électrifiées, dont certaines ne seront sans doute jamais électrifiées, dès 2022.


Partenaires depuis déjà 15 ans, ce projet de reconversion est un projet important pour Alstom et Eversholt Rail qui viennent de terminer la première étude technique et de valider le design intérieur et extérieur des rames Breeze.


Les travaux de reconditionnement, qui permettront une création d’emplois, auront lieu sur le site Alstom de Wildness situé à quelques kilomètres de Liverpool.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8509 avis