Le vélo à hydrogène, nouvelle alternative au vélo électrique

Le vélo à hydrogène, nouvelle alternative au vélo électrique

Les vélos ne polluent pas, certes, mais leur utilisation est parfois loin d'être une sinécure dans les villes où les dénivelés sont légion. Une situation qui pousse nombre de citadins à s'équiper de vélos électriques. Des modèles plus pratiques, dont l'impact environnemental est bien moindre que la voiture, notamment sur les petits trajets, mais qui posent certaines questions quant à la fabrication et le recyclage de leurs batteries. Face à cette alternative écologique en demi-teinte, la société Pragma Industries, implantée à Biarritz, apporte sa réponse : le vélo à hydrogène !

Alimenté par un composé d'hydrogène et d'oxygène, le vélo de Pragma Industries bénéficie d'une autonomie de 100 kilomètres, soit deux fois plus qu'un vélo à assistance électrique classique. Surtout, il suffit de seulement 2 minutes pour le recharger à une station hydrogène afin de repartir à l'assaut des pentes.

Cependant, aussi séduisant soit-il, le vélo à pile à hydrogène ne se destine clairement pas à tout le monde, du moins pour le moment. Proposé à 7 500 € à l'heure actuelle, le bébé de Pragma Industries est 3 fois plus cher qu'un vélo électrique classique. Consciente de l'investissement que représente son dernier né, la société française annonce toutefois que le prix pourrait descendre à 3 500 € d'ici 2020.

À l'essai à Cherbourg-en-Cotentin et Saint-Lô, qui s'est déjà dotée de véhicules à hydrogène en 2015, les 20 premiers vélos livrés seront utilisés par des collectivités et des entreprises. En octobre, ce sont les touristes qui pourront profiter de cette innovation. D'autres livraisons sont également prévues au Pays basque, en Ariège et à Chambéry.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 7709 avis