Pourquoi certaines piles ne sont-elles pas rechargeables ?

A priori et en théorie, les réactions électrochimiques étant inversables, toutes les piles seraient rechargeables. Bien entendu, dans la réalité les différences entre piles rechargeables et piles alcalines sont bien plus nombreuses.

Une pile fonctionne grâce à un échange de deux électrodes baignées dans un électrolyte. Dans le cas des piles alcalines, l’anode est en zinc, la cathode en dioxyde de manganèse et l’électrolyte est composé d’hydroxyde de potassium.

pile alcaline

Une fois utilisée, l’anode est dissoute dans l’hydroxyde de potassium et la réaction inverse n’est plus possible. Une telle expérience créerait des filaments de zinc (dendrites) et un court-circuit. Outre cela, une « expérimentale » recharge générerait de l’hydrogène dont la pression pourrait détruire l’emballage de la pile.

dendrites zinc

Les piles rechargeables contiennent des additifs qui justement empêchent la formation de dépôts à l’anode rendant ainsi l’opération inverse possible. Quant à l'hydrogène, les piles rechargeables conçues pour ne pas en libérer.

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 6838 avis