Réutiliser ses piles usagées

Qui n'a pas besoin de piles de nos jours ?

Télécommande, réveil, montre, appareil anti-incendie... Tous ces objets font partie de notre quotidien et ont besoin d'énergie pour fonctionner.

Cependant, ces piles qui alimentent vos appareils sont plus séduisantes par leur packaging que par leur composition. Car ces petites choses sont quand même toxiques et pas très écolos.

En France, plus de 33000 tonnes de piles et accumulateurs ont été mis sur le marché en 2012.

Alors comment réduire sa consommation de piles ?

La première chose qui vous vient en tête : les piles rechargeables. Leur souci, une durée de vie plus faible que les piles basiques. Leur utilisation est donc conseillée plus pour des produits du type manette de console de jeu vidéo ou souris sans fil.

La tension d'une pile type AA rechargeable est plus faible d'environ 200 mV qu'une pile alcaline. 

La charge d'une pile se mesure en Milliampère-Heure (mAh). Une pile rechargeable AA basique possède une charge d'environ 2200 mAh, avec des pointes à 2700.

Les alcalines quant à elles affichent des pointes à 2800 mAh, c'est donc normal que ces dernières aient une durée de vie un peu plus importante.

L'intensité d'une pile se mesure en milliampères et dépend de l'énergie demandée par l'appareil qui viendra se brancher dessus. Plus une pile se décharge, plus son mAh diminue, et donc moins elle dure longtemps.

En France, seulement 35% des piles consommées sont recyclées alors qu'elles sont encore faiblement chargées.

D'après des statistiques, les piles usagées récoltées possèdent encore 1/3 de stockage de leur énergie initiale.

Songez donc à utiliser leur pleine capacité énergétique avant de les recycler. Une pile peut-être utilisée dans des appareils moins gourmands comme des télécommandes ou des minuteurs même si elle ne suffit plus à alimenter un objet qui lui demande trop d'énergie pour fonctionner, par exemple un flash d'appareil photo.

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 6234 avis