Stockage des piles

Recommandations relatives au stockage des piles et batteries primaires au lithium (gammes LS/LST/LSG et LSH)

Paramètre de stockage Processus mis en jeu Risques encourus Recommandations
Durée

Pendant toute la durée de leur stockage avant utilisation a lieu, à l’intérieur des piles et batteries au lithium, de manière spontanée et continue, une mini-consommation parasite de matières actives.

Ce processus se traduit également par l’accumulation d’une couche de cristaux non conducteurs à la surface de l’électrode de lithium.

1) "Autodécharge", c’est-à-dire perte de matières actives, conduisant à la diminution de la capacité disponible (Ah) au moment de l’utilisation.

2) "Passivation", avec risque de tensions temporairement basses au moment de la mise en service des appareils alimentés par les piles et batteries correspondants.

Ne pas stocker excessivement longtemps les piles et batteries primaires au lithium.

Respecter le principe du "Premier rentré / Premier sorti".

Même si, en théorie, la durée de stockage avant emploi peut aller jusqu’à 10 ans (à 20°C) sans dommage majeur ni perte d’étanchéité, une durée de stockage avant utilisation n’excédant pas 3 ans est recommandée.

Temp.

L’augmentation de la température de stockage accélère le développement du processus parasite d’autodécharge + passivation.

Elle contribue également à la formation d’une couche de passivation plus lente à éliminer au moment de la mise en service.

T < 10°C: vitesse d’autodécharge et risques de tensions de démarrage basse négligeables.

T 10-30°C : ~1% de perte de capacité annuelle pour les produits LS ; ~2.5% pour le LSH.

Risque de passivation minime tant que la durée de stockage n’excède pas 5 ans et/ou une tension de démarrage faible est tolérable par l’application pendant la 1ère seconde.

T > 30°C : vitesse d’autodécharge multipliée par 1.7 à 45°C, par 5 à 70°C

Risques de tension faible au démarrage fortement augmentés.

Local de stockage maintenu à une température ne dépassant pas 30°C.

Sous climats chauds, recourir à l’air conditionné.

Limiter les excursions à T > 30°C à moins de 30% du temps de stockage avant utilisation.

En cas de risque d’exposition prolongée à des T incontrôlées, penser à utiliser des "mouchards de T" sur les emballages.

Au-delà de 2 ans de stockage avec excursions à T > 30°C, appliquer une procédure de dépassivation préventive (pendant ~ 1 mn mise en débit sous courant de 10-200 mA selon recommandations Saft).

Humidité

Une humidité excessive peut entrainer des processus de corrosion sur les parties métalliques exposées des piles/batteries lithium.

Apparition et développement de points de rouilles sur les conteneurs et bornes de sortie.

(Risque faible avec les éléments LS qui sont "tout inox")

Veiller à ne pas exposer les piles/batteries lithium plus de 80% du temps à HR > 80%.

Ventilation

En cas de fuite lente ou dégazage accidentel de pile ou batterie lithium, une aération du local de stockage contribuera à disperser les vapeurs corrosives pouvant être émises.

Contamination et corrosion des piles et batteries voisines de celle ayant été sujette à fuite ou dégazage.

Veiller à ce qu’une ventilation naturelle existe dans le local de stockage.

Propreté

Accumulation de poussières et saletés.

Couloirs de stockage obstrués.

Risques encourus non quantifiables mais local sale = produits maltraités = apparition d’autres problèmes + difficultés d’intervention rapide en cas d’incendie

Local de stockage respectant les standards en vigueur pour des produits à usages techniques.

Affichage des Fiches de Données Sécurité émises par le constructeur.

Quantité stockée

Accumulation excessive de piles et batteries sur rayonnages

En cas d’incendie, dégagement de chaleur très important rendant les interventions difficiles

Ne pas stocker plus de 400 piles individuelles / 150 packs batteries par mètres carré de rayonnage.

Conditions Durée Température Humidité Risques
Optimale inf. à 3 ans inf. +30°C inf. 80 % Minimes
Scénario 1 < 3 ans inf. +30°C > 80 % Risque de corrosion externe des bornes de sortie métalliques des piles et packs batteries
Scénario 2 < 3 ans 30/70°C < 80 % Tension de démarrage basse pendant moins de 1 seconde
Scénario 3 < 3 ans 30/70°C > 80 % Tension de démarrage basse pendant moins de 1 seconde + Risque de corrosion externe des bornes de sortie métalliques des piles et packs batteries
Scénario 4 > 3 ans inf. +30°C < 80 % Perte de capacité > 3% (LS) et 6% (LSH) par rapport à l’état frais
Scénario 5 > 3 ans 30/70°C < 80 % Perte de capacité > 3% (LS) et 6% (LSH) par rapport à l’état frais + Tension de démarrage basse pendant 0.1 à quelques secondes
Scénario 6 > 3 ans 30/70°C > 80 % Perte de capacité > 3% (LS) et 6% (LSH) par rapport à l’état frais + Tension de démarrage basse pendant moins de 1 seconde + Risque de corrosion externe des bornes de sortie métalliques des piles et packs batteries
  Processus mis en jeu Risques encourus Recommandations
En cas d’incendie

Echauffement des piles/batteries conduisant à l’augmentation de leurs pressions internes.

Au-delà de 120-140°C, dégazages, pouvant être violents (explosions), avec émission de vapeurs corrosives.

Au-delà de 182°, fusion du lithium, mise en court-circuit interne des éléments avec emballement thermique généralisé.

Au-delà de 200-250°C, risques d’explosion accrus et inflammation du lithium fondu.

Emission de vapeurs irritantes et corrosives.

Risques d’explosion avec éjection de particules solides (shrapnels).

Feu de lithium

Tant que les piles/batteries ne sont pas ouverts (absence de feu de lithium caractérisé par des flammes rouges intenses), un arrosage par de l’eau peut contribuer efficacement au refroidissement et à la maîtrise de l’incendie.

En cas d’emballement thermique avec feu de lithium, bannir l’emploi d’eau, et utiliser des extincteurs de type Lith-X ou Clase D

Port de tenues de sécurité obligatoire dans les locaux concernés.

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 6822 avis