Une batterie lithium-ion avec extincteur intégré

Des chercheurs de l’université de Stanford ont mis au point une batterie munie d’un retardateur de flammes. En agissant dès le début de l’incendie, le dispositif est capable de stopper le feu en l’espace de 0,4 seconde !


Si l’on devait au moins reconnaître un mérite au fiasco qu’a connu Samsung avec son Galaxy Note 7, ce serait d’avoir mis en évidence les dangers que peuvent représenter les batteries lithium-ion. Longtemps considérées comme inoffensives par le grand public, ces technologies présentes dans la plupart de nos appareils nomades prennent parfois des allures de véritables bombes à retardement.


Pendant que certains chercheurs développent des solutions alternatives en remplaçant le lithium par des matériaux moins dangereux, d’autres tentent de faire évoluer les solutions existantes vers plus de sécurité. C’est le cas d’une équipe de chercheurs de l’Université de Stanford aux USA qui a mis au point une batterie lithium-ion équipée d’une sorte d'extincteur intégré.


La batterie intègre des capsules de phosphate de triphényle, une substance chimique ayant la capacité de retarder, voire de stopper complément un incendie. En cas de surchauffe, plus exactement dès que la température de l’électrolyte de la batterie se met à avoisiner les 150°C, la membrane des capsules se désagrège, libérant le salvateur retardateur. Celui-ci agit alors en très peu de temps ; 0,4 seconde selon les tests effectués par les chercheurs de Stanford ! Précisons que le dispositif n'a aucun impact sur les performances de la batterie.


 

Vidéos similaires

Toutes les vidéos

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 6321 avis