Le grand retour des batteries au fluorure

Le grand retour des batteries au fluorure

Les équipes de la Nasa, de Honda et de CalTech sont parvenues à développer des batteries rechargeables à base de ions fluorure dotée d’une densité d’énergie plus importante que les batteries lithium-ion.


Déjà envisagée, la solution des ions fluorure s’était heurtée par le passé à un obstacle technique majeur : la nécessité d’utiliser un électrolyte solide composé de sels fondus qui devait être chauffé à une température importante, jusqu’à 150°C.


Fruit d’une fructueuse collaboration entre les chercheurs du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa, de Honda Research et du California Institute of Technologie (CalTech), l’avancée technologique qui nous intéresse aujourd’hui prend la forme d’un électrolyte liquide à base de fluorure. Capable de fonctionner à température ambiante, elle s’appuie sur une cathode à noyau et une enveloppe composée de trifluorure de cuivre-lanthane.


Avec cette technologie, il devrait être possible de bénéficier de batteries dotées d’une meilleure densité énergétique, mais surtout plus fiables et moins dangereuses pour l’environnement. Tout du moins sur le papier ! En effet, rien ne dit pour l’heure si cette avancée pourrait un jour bénéficier d’une production à grande échelle.


 


Source : Science

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8509 avis