Les mots du président de Duracell EIMEA

Les mots du président de Duracell EIMEA

Dans un récent entretien accordé au quotidien suisse Le Temps et à 24heures.ch, Olav Silden, président de Duracell EIMEA, revient sur le rachat de la marque par Warren Buffett, son choix stratégique de rester à Genève et l'impact écologique du secteur des piles électriques.


Dans ces entretiens, le norvégien Olav Silden, actuel président de Duracell Europe souligne que, contrairement à ce que l'on pouvait présager, le rachat de Duracell par le milliardaire Warren Buffett (qui a eu lieu fin 2014) a eu des conséquences très positives sur la marque au lapin rose.


Selon lui, Duracell aurait considérablement gagné en autonomie suite à son rachat. Son siège social, qui gère l'activité de la marque en Europe, en Inde, au Moyen-Orient et en Afrique, toujours située à Genève, s'est même agrandi. Il accueille désormais 66 employés, contre 43 avant janvier 2016.


Le patron de Duracell EIMEA constate également que le nombre d'appareils utilisant des piles ne cesse de croitre. Une famille européenne avec deux enfants utiliserait d'ailleurs entre 15 et 20 piles en moyenne. Parmi ces appareils, les jouets sont de loin les plus gourmands en piles, ce qui n'est pas sans causer certains problèmes. Parfaitement consciente du phénomène, la marque développe justement des innovations visant à limiter le gaspillage et l'impact écologique de ses produits.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 6318 avis