Un procédé de recyclage de batteries plus respecteux de l'environnement

Un procédé de recyclage de batteries plus respecteux de l'environnement

Que deviennent les batteries des véhicules, une fois usagées ? Le site Automobile-Propre s'est intéressé à la société allemande Duesenfeld, spécialisée dans le recyclage des batteries en question.


À l'heure actuelle, le procédé de démantèlement utilisé par la plupart des acteurs du secteur consiste à porter les cellules des batteries lithium-ion à une température de 500°C dans des fours à pyrolyse alimentés avec du gaz. Une méthode pyrométallurgique qui consomme beaucoup d'énergie et rejette du CO2 en quantité.


L'entreprise Duesenfeld, située en Basse-Saxe, à quelques kilomètres de l'unité de fabrication des batteries de Volkswagen, a récemment ouvert ses portes au site allemand Electrive.net. L'occasion pour eux de découvrir une méthode "à froid" moins énergivore (70 % d'énergie en moins) et un plus respectueuse de l'environnement (40 % de CO2 en moins).


Concrètement, dans un premier temps, "les cellules sont déchiquetées mécaniquement sous une atmosphère inerte d’azote, ce qui évite tout incendie ou explosion", comme le précise Christian Hanisch, directeur du site. S'en suit une évaporation de l'électrolyte obtenue par réduction de la pression. Ce dernier peut alors être purifié par condensation en vue d'être utilisé dans une nouvelle batterie.


Que deviennent les métaux ferreux et non-ferreux ? Ils sont tout simplement triés pour être réutilisés dans de nouvelles cellules, une fois débarrassés de l'électrolyte.


Au final, jusque 85 % des éléments des batteries usagées profitent d'une seconde vie dans de nouvelles batteries. Un procédé de recyclage qu'il est par ailleurs possible de décentraliser au sein de containers mobiles installés près des sites des constructeurs. Un autre moyen de réduire l'impact écologique liée au transport des batteries à recycler !

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8826 avis