La pile à combustible microbienne la plus longue du monde est en Suisse

La pile à combustible microbienne la plus longue du monde est en Suisse

Comme dans toutes les stations d’épuration, la station de Sion, implantée dans le canton suisse de Valais, traite des eaux usées contenant des myriades de bactéries en tous genres. Une partie de ces eaux est actuellement utilisée par la Haute école d’ingénierie de la HES-SO Valais pour produire de l’électricité au moyen d’une pile à combustible microbienne. Si cette technologie n’est pas vraiment nouvelle, l’installation se distingue par son envergure. S’étalant sur 14 mètres, avec 64 piles en série, cette installation est en effet la plus longue du monde.


Produire de l’énergie verte


Outre le fait de produire de l’électricité, tout du moins de quoi alimenter plusieurs piles au lithium, l’installation mise en place à Sion est en mesure d’épurer les eaux usées sans dépenser plus d’énergie qu’elle ne peut en produire. Selon les chercheurs de la HES-SO, la pile à combustible microbienne installée à Sion pourrait permettre d’économiser plus de 600 000 francs suisses, soit environ 529 000 euros, par ans. Ce qui permettrait de couvrir les besoins en énergie de 250 foyers.


Objectif autonomie totale


À terme, l’idée serait de transformer les stations d’épuration en centres de production d’énergie verte et de produits (réalisés à partir des éléments traités), et non plus en charge pour la collectivité. À l’heure actuelle, ces installations représentent en effet 1 à 2 % de la consommation énergétique dans le monde. Les chercheurs impliqués dans le projet souhaitent désormais se concentrer sur une purification totale de l’eau, qui pourrait aboutir à des stations d’épuration totalement autonomes.


Source : RTS

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8903 avis