Pile à combustible : un procédé innovant venu de Toulouse

La nouvelle grande avancée dans le domaine de la pile à hydrogène est à chercher du côté de la France, ou de Toulouse plus exactement. C'est à la startup Hycco et son nouveau procédé de production de plaques bipolaires qu'on la doit !


En France, on n'a pas de pétrole, mais on a des idées innovantes en matière d'alternatives aux énergies fossiles ! Créée en 2019 par trois ingénieurs (Romain Di Costanzo, Alain Fontaine et Ludovic Barbès), la jeune société toulousaine a accouché d’un procédé permettant d'améliorer les piles à combustible à membrane échangeuses de protons, également connues sous le nom de PEM.


Grâce à sa nouvelle technique de thermo-compression, Hycco est ainsi parvenue à mettre au point des plaques bipolaires en carbone et polymère se caractérisant par des performances très avancées. À la fois 10 fois plus compactes et 10 fois plus légères que les plaques composites présentes sur le marché, ces plaques disposent par ailleurs d'une durée de vie supérieure aux plaques métalliques et équivalente aux plaques en graphite.


Soutenus par l'incubateur de l'IMT Mines Albi et le laboratoire LaPlace, spécialisé dans le plasma et la conversion d'énergie, l’équipe d’ingénieurs a démontré la faisabilité de son procédé et est en train de déposer son premier brevet.


Des perspectives d’industrialisation


Hycco, qui vise l'industrialisation d’un procédé qui pourrait profiter aux prochaines générations de piles à hydrogène, s'est déjà rapprochée de plusieurs industriels de la filière, dont un fabricant de piles à combustible, un fabricant de batteries vanadium redox et une sociétée spécialisée dans les électrolyseurs.


Actuellement en phase de test de vieillissement et de validation des paramètres clefs de compatibilité de ses plaques bipolaires avec les systèmes actuels, Hycco est en quête de financements. À ce sujet, elle est d'ores et déjà parvenue à obtenir une bourse Deep Tech de Bpifrance et de remporter 20 000 euros dans le cadre du concours Inn'Ovations organisé par la Région Occitanie.


Pour réaliser sa ligne pilote, s’agrandir et produire sa présérie de 5 000 systèmes bipolaires par an, soit l'équivalent de 10 000 plaques, l’ambitieuse société Hycco a prévu d'investir 2 millions d'euros d'ici 2022.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 9770 avis