Des batteries au lithium métallique plus fiables et efficaces

Des batteries au lithium métallique plus fiables et efficaces

Prometteuse, la technologie lithium-métal n'a pas connu les débouchées commerciales tant espérées à cause d'une durée de vie assez faible, doublée d'un risque d'incendie non négligeable. Des chercheurs viennent de trouver le moyen de supprimer ces deux défauts majeurs !


Batterie au lithium : une technologie à risque


On connait désormais tous les risques liés aux batteries lithium-ion. Chargées d'éléments chimiques très réactifs, ces dernières peuvent se transformer en véritable bombe à retardement au moindre court-circuit. Un phénomène lié à la nature même de l'électrolyte liquide que contiennent ces batteries que permettent d'alimenter nos smartphones, tablettes et autres ordinateurs portables.


Malgré les risques en lien avec cette technologie, les industriels ont jusqu'ici privilégié le lithium-ion, faute d'alternative plus efficace ou mieux sécurisée. Le lithium-métal est au rang de ces grands oubliés.


Et pour cause : s'il est plus léger que le lithium-ion et permet donc d'augmenter la densité énergétique des batteries, le lithium métallique est surtout encore plus instable. Spontanément inflammable au simple contact de l'air, il présente un risque de court-circuit assez important, du fait d'une croissance rapide des dendrites sur les électrodes. Pour ne rien arranger, les batteries lithium-métal qui ont pu être conçues par le passé se sont distinguées par une durée de vie relativement réduite.


Vers des batteries lithium-métal plus sures ?


Boudée pour toutes ces raisons, la technologie lithium-métal pourrait toutefois refaire parler d'elle dans les années à venir. Une équipe de l'Université de Stanford a en effet trouvé le moyen d'améliorer la sureté et la durée de vie des batteries lithium-métal à l'aide d'un nouveau substrat recouvrant l'électrode.


Ayant pour effet de limiter la croissance des dendrites responsable des courts-circuits, ce film plus résistant a permis la création d'une batterie bénéficiant d'une durée de vie accrue. Après 160 cycles de charge, la batterie avait ainsi conservé 85 % de sa charge initiale, contre 30 % avec une batterie lithium-métal dénuée de ce film.


Malgré ces résultats encourageants, les chercheurs ont indiqué que certains problèmes inhérents à cette technologie n'avaient pas pu être résolus pour le moment. En l'état, la probabilité de retrouver des batteries lithium-métal dans nos appareils à l'avenir reste donc assez réduite.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 9209 avis