Étude sur l'ingestion des piles boutons par les enfants

Étude sur l'ingestion des piles boutons par les enfants

Une étude publiée le 12 avril 2019 dans la revue Pediatrics met en lumière un phénomène pointé du doigt par de nombreux parents et médecins : l'ingestion des piles boutons par les enfants.


Selon les recherches menées par une équipe américaine, le nombre d'ingestions de corps étrangers chez les enfants de moins de 6 ans a quasiment doublé entre 1995 et 2015, passant de 22 000 cas à 43 000 cas. Une augmentation qui pourrait également être due à des patients mieux informés qui n'hésitent plus à se rendre à l'hôpital en cas d'incident.


Si les petits objets les plus souvent avalés par les enfants restent de loin les pièces de monnaie, celles-ci sont toutefois bien moins dangereuses pour la santé que les piles, en raison des brûlures liées aux réactions chimiques de ces denières.


Prise de plus en plus au sérieux par les fabricants, l'ingestion des piles boutons a abouti récemment à la création de packagings mieux sécurisés chez Duracell.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 8883 avis