Grâce au carbone dur, le sodium-ion peut rivaliser avec le lithium-ion

Une nouvelle technologie pourrait bien pousser les piles lithium-ion vers la porte de sortie. Son nom : le sodium-ion. Alternative aux métaux rares et polluants qui constituent la plupart de nos batteries, le sodium-ion suscite de nombreux espoirs chez les scientifiques et les industriels.


Considéré comme l’une des alternatives les plus pertinentes au lithium, dont le coût environnemental et humain est pointé du doigt depuis plusieurs années, le sodium fait l’objet de plusieurs études à travers le monde, notamment au Japon, aux États-Unis et en France, chez Tiamat Energy, startup basée à Amiens.


Dans une étude publiée au début du mois de décembre, une équipe japonaise affirme avoir mis au point une méthode économe en énergie destinée à augmenter l’efficacité des piles rechargeables en utilisant du carbone dur à très haute capacité. Obtenu grâce à l’utilisation de l’oxyde de magnésium, ce carbone dur permettrait ainsi au sodium-ion de rivaliser avec le lithium-ion, réputé pour disposer d’une capacité de stockage énergétique plus élevée.

Actualités similaires

Toutes les actualités

© Mega Piles - 4.8 / 5 sur 10915 avis